La société Federal Marine Terminals à la recherche de solutions novatrices

11 avril 2015

Source : Magazine Aliance Verte mars 2015

Federal Marine Terminals (FMT) s'est donnée comme objectif de réduire ses émissions de GES un peu plus chaque année durant la prochaine décennie. « Nous avons choisi un objectif réaliste en sachant qu'une fois les efforts déployés dans un premier temps, comme l’acquisition de véhicules et d'équipement plus verts et l’adoption de pratiques exemplaires (notamment une politique pour éviter le fonctionnement des moteurs au ralenti), il pourrait être difficile de trouver ensuite d'autres moyens d'améliorer notre performance d'une année a l'autre », déclare Marc Gagnon, le directeur des affaires gouvernementales et de la conformité réglementaire de Fednav, la société mère de FMT.

Ainsi, FMT ne s'est pas contentée d'atteindre son objectif en vue d'obtenir le niveau 5, mais a même réussi à le surpasser largement, malgré les défis. « Entre 2011 et 2013, nous avons réussi à réduire nos émissions de GES de 14 %, relate M. Gagnon. Nous y sommes parvenus en privilégiant systématiquement tous les moyens envisageables pour réduire les émissions.»

«Dans certaines de nos installations situées en régions plus tempérées, les employés avaient recours à des voiturettes de golf électriques pour se déplacer, parce que ces véhicules ne dégagent pas d'émanations, ajoute M. Gagnon. Dans d'autres cas, nous avons aussi eu recours a des autobus scolaires propulses au diesel pour le transport collectif plutôt que de laisser chacun prendre sa voiture.» L'entreprise a aussi mis de l’avant une autre politique importante, soit l’acquisition de moteurs conformes au niveau 4 pour le remplacement de sa flotte vieillissante de véhicules, de monte-charge et d'autres équipements, et ce, en dépit du cout supérieur de ces moteurs à haute efficacité.

Retour aux coupures de presse