Les eaux de ballast

CONTEXTE
 

Dans leurs opérations courantes, les navires remplissent leurs ballasts pour des questions de stabilité et de sécurité. Lorsque l’eau de ballast est chargée à bord dans une partie du monde et rejetée dans une autre, ce processus peut devenir une source accidentelle d’introduction d’espèces aquatiques non-indigènes, qui peuvent menacer ainsi l’écosystème marin de la région réceptrice.

Étant donné que la gestion appropriée de l’eau de ballast est indispensable à la réduction du risque d’introduction d’espèces non-indigènes dans le milieu marin, Fednav a adopté une politique en ce sens. Elle a également remis à chaque navire de sa flotte des lignes directrices opérationnelles pour sa mise en place.

Il est important de noter qu’à tout moment, les questions de sécurité demeurent primordiales.

 

POLITIQUE
 

1.      Fednav exige de l’ensemble des navires qui composent sa flotte qu’ils se conforment aux obligations locales, nationales et internationales applicables en matière d’eau de ballast [1].

 

2.      Quelles que soient les règles obligatoires au niveau régional ou national, Fednav s’engage à effectuer l’échange d’eau de ballast en mer et un rinçage à l’eau salée des citernes de ballast dès que cela est possible et sécuritaire.

 

3.      Tous les capitaines des navires de Fednav se voient remettre des lignes directrices opérationnelles appropriées relatives à la gestion de l’eau de ballast; ceux-ci doivent confirmer par écrit qu’ils ont compris les procédures en question.

 

4.      Les gestionnaires de la flotte de navires appartenant à Fednav doivent effectuer des inspections annuelles des citernes de ballast et doivent procéder à  l’élimination des sédiments lors des mises en cale sèche.

 

5.      Des cibles annuelles pour les eaux de ballast sont définies et le progrès est mesuré grâce à des programmes de l’industrie tels que l’Alliance verte mais aussi grâce à des indicateurs de performance internes.

 

6.      Fednav prend une part active dans la mise à l’essai de technologies de traitement des eaux de ballast dans le but de réduire le risque de transfert et d’introduction d’espèces envahissantes aquatiques.

 

7.      Fednav travaille avec les gouvernements fédéraux et avec les États américains pour développer des procédures intérimaires de traitement, en attendant la disponibilité commerciale des systèmes approuvés internationalement de traitement des eaux de ballast.

 


[1] Les obligations internationales, nationales et locales liées à la gestion des eaux de ballast sont transmises aux navires par le service des opérations de Fednav International Ltée, aux armateurs et gestionnaires de navires ou aux agents locaux. Il s’agit d’obligations telles que laConvention internationale pour le contrôle et la gestion des eaux et sédiments de ballast, le Règlement sur le contrôle et la gestion de l’eau de ballast du Canada et le Code des meilleures pratiques de gestion des eaux de ballast de la Fédération maritime du Canada.